Etoile logo.PNG
PPS_Logo bleu sur transparent.png

Phare Ponleu Selpak (« La Lumière de l’Art » en cambodgien) est une ONG fondée en 1994, suite au régime des Khmers rouges. Elle vise à soutenir le développement communautaire à travers la délivrance de services sociaux, éducatifs et culturels au enfants vulnérables et à leurs familles.

Centralisant son action autour de la pratique artistique déclinée sous ses multiples formes, PPS entend répondre aux besoins psycho-sociaux des enfants et favoriser la réappropriation par les populations de la culture au Cambodge, profondément endommagée par les années de guerre civile et le régime Khmer Rouge (1975 - 1979).

L’ONG prend en charge des jeunes en rupture sociale, enfants de familles très défavorisées, abandonnés, enfants des rues et les resocialise par la pratique artistique. Ils sont scolarisés et bénéficient donc d'un enseignement général gratuit, d'un accès au centre d'animation, à la bibliothèque, au centre d'accueil. Ils peuvent pratiquer parallèlement la musique, les arts visuels et/ou le cirque. Chaque école propose ses activités en loisirs ou en formation professionnelle pour les plus motivés.

 

Au cours du partenariat avec le CCAI, Phare a accueilli de nombreux artistes et professionnels du spectacle vivant membres du collectif afin de former les élèves de Battambang dans le domaine des arts du cirque. De nombreuses tournées ont également été organisées en France.

Le CCAI est né d’une rencontre entre des artistes circassiens français en voyage au Cambodge, et l’école ONG Phare Ponleu Selpak (PPS) à Battambang. Créée en 1994, au lendemain de la guerre des Khmers Rouges, l’école avait pour objectif d'accueillir des jeunes réfugiés et de les aider à surmonter les traumatismes de la guerre et de la vie en camp par l'expression et par l'art.

Le collectif s’est constitué quelques mois après cette première rencontre, en 2001, à la demande de Det Khuon, directeur de l’école de cirque de PPS, qui souhaitait s'entourer de partenaires sur la formation et la structuration de l’établissement.

Dès la première année, une session de formation à l'école de cirque est organisée. Le collectif invite également en France deux personnes de PPS, dont le Directeur, pour deux mois de formation et de rencontres avec des professionnels du cirque. Un professeur-assistant de PPS part également pour une année de formation à l'Ecole nationale de cirque de Rosny-sous-Bois (ENACR).

 

En 2002, les fondateurs Joseph Diacoyannis, Jules Etienne, Jean-Christophe Sidoit constituent le collectif en association.

Dès lors, des sessions de formations sont organisées tous les ans à Battambang avec des artistes du collectif. Certaines interventions permirent notamment d’accompagner la création de spectacles pour lesquels des tournées en France sont organisées par le Collectif à partir de 2003.

Les collaborations entre l’école cambodgienne et le Collectif s’intensifient : plusieurs formations par an sont organisées à Battambang, à la fois sur la dimension technique et artistique de la pratique circassienne mais aussi dans l’accompagnement à la mise en scène des créations et dans la formation de techniciens du spectacle.A partir de 2005, le CCAI apporte son soutien à des élèves de Phare dans leurs démarches pour intégrer des écoles de cirque françaises : au total, 27 jeunes seront formés sur le long terme dans 7 écoles de renommées telles que le CNAC, l’ENACR, l’école de Lomme, l’école de nationale de cirque de Châtellerault…). Ils deviennent ensuite professeurs à Phare ou entament une carrière professionnelle à l’international (Cirque du Soleil, cie Buren Cirque, cie Libertivore…) . En 2008, le CCAI envoie son premier container à PPS : matériel de cirque, de musique, de dessin, de fournitures scolaires, de vêtements, jouets, produits d'hygiène et d'une nouvelle toile de chapiteau au Cambodge. D’autres containers seront envoyés par la suite, avec notamment un nouveau chapiteau en 2013, ainsi que du matériel d’éclairage et de sonorisation en 2016.

En France, des tournées sont organisées en moyenne deux fois par an. Au total, 10 créations auront tourné 19 fois en 14 ans. Les tournées sont, pour les jeunes artistes, un puissant vecteur de professionnalisation. Les spectacles qui tournent en France et en Europe sont créés par les promotions sortantes de la formation professionnelle de l'école de cirque de PPS. C'est donc leur première expérience d'ordre professionnelle mais aussi leur première expérience à l'international. Chaque spectacle tourne sur 3 ans en France, ce qui permet aux troupes de tisser des liens étroits avec certaines familles et certains lieux d'accueil, et d'acquérir un réel professionnalisme, valorisé à l'international.