©Ancrage6.jpeg

ANCRAGE

Création et mise en scène : Modou Fata Touré

Jeu : Ibrahima Camara, Modou Fata Touré

Regards extérieurs : Hervé Vallée, Nathalie Tarlet, Boureima Keinou

Lumière : Grégoire de Lafond

Création 2023 

Durée : 50 minutes en salle - 30 minutes en extérieur 

Un homme s’éveille et rencontre une étrange créature venue du ventre de la terre.

D’abord, ils se jaugent, s’observent, s’affrontent, puis s'apprivoisent mutuellement, pour finalement trouver leur point d’ancrage. Un nouveau monde s’invente alors, où la nature et l’humain se confondent, s’enracinent l’un à l’autre et nous plongent dans une profonde paix.

Ancrage est une quête d’identité, un retour à l’essentiel, à nos racines, à la terre. S’ancrer dans ce qu’on a de plus profond en soit pour mieux s’élever, se dépasser.

 

Genèse

Artiste de cirque depuis plus de 10 ans au Sénégal, Modou Fata Touré fait le constat suivant : Le cirque en Afrique, pourtant présent depuis des siècles, reste cantonné à des propositions purement traditionnelles, où la créativité et la place de l’artiste en tant qu’auteur reste limitée. Dans cette nouvelle création, Modou Fata Touré et son partenaire voltigeur Ibrahima Camara, explorent et expérimentent de nouveaux matériaux découverts sur leur terre natale sénégalaise.

 

Dans cette nouvelle création, Modou Fata Touré installe un parallèle avec sa propre histoire, sa recherche d’identité artistique, et le rapport que l’humain entretient avec la nature, déconnecté et parfois conflictuel. En s’inspirant de matières brutes issues de son environnement, il va ainsi créer de nouvelles techniques, de nouveaux agrès, et donc une nouvelle façon de faire du cirque. Le titre « Ancrage » prend alors tout son sens car il y parle d’identité, de racines, mais aussi d’inspirations extérieures, dont il s’est nourri tout au long de son parcours, ici et ailleurs. Finalement, c’est en puisant dans ses racines sénégalaises, dans sa terre, littéralement, qu’il trouvera, pas à pas, sa place en tant qu’artiste de cirque contemporain africain.

Disciplines, agrès et matières 

Modou Fata Touré et Ibrahima Camara travaillent en binôme de main à main. Modou est porteur, Ibrahima voltigeur. D’autres disciplines seront présentes comme la manipulation d'objets et de matières, l'acro-porté, l'équilibre et la danse acrobatique.

Les artistes explorent et expérimentent des matières brutes et matériaux découverts sur leur terre natale sénégalaise (principalement la paille, la terre, et le bois). En détournant cette nouvelle matière, ils créent de nouvelles techniques, de nouveaux agrès, et donc une nouvelle façon de faire du cirque.

 

Calendrier de création

 

2021

01 février au 25 mars : Cirque Electrique, Paris, dans le cadre du programme "Visa pour la création" de l'Institut Français Paris

05 au 15 juin : Grand Théâtre National de Dakar, Sénégal

18 au 30 décembre : « Le Bas chemin » de la Cie Vis Comica, Quessoy

2022

16 au 24 avril : "Côté lumière", Saint-Esprit des bois

26 avril au 02 mai : Ecole Nationale de Cirque de Châtellerault

18 juillet au 05 août : Plus Petit Cirque du Monde (PPCM), Bagneux

19 au 23 décembre : Espace Albret, Nérac

PREMIERES

28 février 2023 : Espace Albret, Nérac

17 mars 2023 : Scène Nationale de l'Essonne Agora Desnos, Evry-Courcouronnes

25 mars 2023 : Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec

Coproductions et accueils résidences

La Scène Nationale de l’Essonne Agora-Desnos (Evry-Courcouronnes) ; le Plus Petit Cirque du Monde (Bagneux) ; le Cirque électrique (Paris) ; la Cie VisComica, (Quessoy) ; Côté décors, Côté lumière (Saint Esprit des bois) ; Grand Théâtre National de Dakar (Sénégal) ; Institut Français de Dakar (Sénégal) ; La Fédération Nationale des Arts de la rue, la Ville de Pantin.

Autres soutiens

La SACD et l’Académie Fratellini – Lauréat 2021 « Processus Cirque » ; L’Institut Français Paris – Lauréat 2020 « Visas pour la création » ; La SACD/Beaumarchais – Lauréat 2020 « Aide à l’écriture de cirque »

Galerie

1
2
image ancrage
3
4
5

teaser